Lutter contre la fraude : une action prioritaire chez Tisséo

28/06/2018
Réseau Tisséo
Print

Lutter contre la fraude : une action prioritaire chez Tisséo

28/06/2018
Réseau Tisséo
Lutter contre la fraude

Quel coût pour la collectivité ? Un coût économique : la fraude, ce sont des recettes en moins, donc moins d’investissements dans les transports. Un coût social : la fraude crée un sentiment d’insécurité sur le réseau, qui peut écarter les voyageurs des transports.

Depuis 2017, Tisséo entend agir plus efficacement contre la fraude, considérant que la contribution aux transports publics doit être partagée par l’ensemble des usagers.

Cela se traduit par :

  • Un management et un suivi actif des métiers de 1ère ligne (conducteurs, agents de station...)
  • Un renforcement de la présence humaine pour sensibiliser les voyageurs à valider leurs titres de transport
  • Le déploiement d’une signalétique dédiée à l’importance de la validation
  • Une campagne de communication mettant l’accent sur les incivilités et les risques encourus
  • La réalisation d’une enquête en décembre dernier mesurant le taux de fraude sur le réseau tram/métro/bus.

 

Vignette

 

Frauder peut vous coûter cher*

Être muni d’un titre de transport validé fait partie du règlement du réseau mais c’est également un moyen de connaître le nombre de voyageurs à chaque arrêt et d’adapter l’offre de transport.

En cas de titre non validé ou non conforme : Paiement immédiat auprès du contrôleur : 40 €

En cas de défaut de titre de transport (présentation d’un titre appartenant à une tierce personne/voyage sans titre de transport) : Paiement immédiat auprès du contrôleur : 60 €

En cas d’infraction comportementale : Paiement immédiat auprès du contrôleur : 60 €

 

Comment payer votre amende

  • Directement auprès du contrôleur
  • En ligne sur www.tisseo.fr, via l’e-Agence
  • Auprès du service PV dans l’agence Tisséo des Arènes

 

Vignette

 

*les montants des amendes seront réévalués en août 2018

 

 


 

Vignette

 

Vignette

Que pensez-vous de la fraude ?

Adrien, étudiant

Personnellement étant étudiant, je bénéficie d’un abonnement à 10 euros par mois que je trouve plutôt abordable comparé à d’autres grandes villes de France. Ce tarif avantageux, je pense, dissuade de la fraude.
L’année dernière j’ai vu les images d’une campagne de communication anti-fraude et je trouve que c’est aussi un moyen, en plus des contrôles de lutter contre ce phénomène.

 

 

Vignette

La fraude est-elle importante sur le réseau de bus ?

Olivier, conducteur de bus Linéo

Les fraudeurs restent une minorité. Pour moi, avant tout, fraude rime avec incivilités, les deux phénomènes marchent ensemble. Il faut bien que les usagers comprennent que ça fonctionne comme un cercle vertueux : plus il y a de validation, plus il y a de bus et par conséquent plus de moyens sur le réseau, c’est comme ça que ça fonctionne.

 

 

Vignette

La campagne anti-fraude de 2017 a-t-elle eu un impact positif sur le réseau ?

Honoré, agent de prévention

Oui ! On a constaté, lors de la dernière enquête, que la fraude avait baissé. Le dispositif anti-fraude est renforcé au niveau des agents de station, visuellement notre présence est plus dissuasive, lorsque les personnes qui veulent frauder nous voient, elles font demi-tour ou bien elles vont acheter un ticket. Notre présence rassure aussi les usagers contre les incivilités du quotidien. Il est certain que cette campagne a eu un impact dans notre lutte contre la fraude mais aussi contre les incivilités.

Quelles sont les solutions en dehors des contrôles ?

Travailler en amont grâce à l’information, la communication sur la validation et les incivilités a eu un réel impact.

 

Vignette