Toulouse Aerospace Express | 3ème ligne de métro + Ligne Aéroport Express

Print

Toulouse Aerospace Express | 3ème ligne de métro + Ligne Aéroport Express

3ème ligne de métro

Toulouse Aerospace Express est un programme qui associe la 3ème ligne de métro et la ligne Aéroport Express. Il permettra d’optimiser le réseau structurant pour relier avec performance 60% des habitants et 70 % des zones d’emploi de la grande agglomération toulousaine. Avec un coût estimé à 2,4 milliards d’euros et un tracé long de 27km, ce projet est l’un des plus ambitieux en France, avec celui du « Grand Paris Express ».

 

Vignette

 

 

 

Le Comité Syndical de Tisséo-Collectivités a approuvé le 5 juillet 2017 le tracé de la future 3ème ligne de métro automatique "Toulouse Aerospace Express" qui desservira la grande agglomération toulousaine d’Ouest en Est en 2024. Long de 27 km, le tracé est conçu pour garantir un accès durable, en quantité et en temps, aux zones majeures d’emplois, notamment celles du berceau de l’industrie aéronautique européenne.

Toulouse Aerospace Express n’est pas seulement le signe extérieur d’une capitale européenne de l’aéronautique et du spatial. Son tracé connecté à tous les grands projets urbains sera aussi un formidable marqueur de la vitalité métropolitaine et des quartiers. La nouvelle infrastructure jouera un rôle stratégique en reliant le réseau de transports urbains à tous les autres modes – routiers, ferroviaires et autres.

La future 3ème ligne de métro intéressera ainsi un très grand territoire, de Colomiers-gare à Labège-gare, en privilégiant l’inter modalité dans toute son aire urbaine comptant 1,3 million d’habitants. L’objectif de fréquentation est de 200 000 voyages par jour. Une ligne spécifique "Aéroport Express" à haute fréquence de type "People Moover" reliera également l’aéroport international de Toulouse Blagnac.

Toulouse Aerospace Express intègre fortement l’innovation grâce à une démarche collaborative et partenariale. Une charte "Expérience Voyageurs" a été spécialement écrite pour créer une identité à la 3ème ligne de métro. Les objectifs sont d’offrir une expérience voyageur unique, en adéquation avec les technologies et usages qui auront cours en 2024, et de réussir son intégration urbaine pour en faire une infrastructure ouverte et connectée avec la Smart City métropolitaine et tout le territoire.

Avec un budget de 2,33 milliards d’euros, Toulouse Aerospace Express est le plus grand programme d’infrastructure de transports urbains en France avec celui du Grand Paris. Son dimensionnement le classe aussi dans le Top 5 européen.

 

 

 

 

 

 

Plaquette Toulouse Aerospace Express

Vignette

 

Plaquette ligne Aéroport Express

Vignette

 

 

LA LIGNE AÉROPORT EXPRESS

En 2017, l’aéroport international de Toulouse-Blagnac enregistrera un trafic record de près de 9 millions de passagers.

D’ici 2030, il a pour objectif d’en accueillir 12 millions. La solution Aéroport Express intégrée au projet Toulouse Aerospace Express (3ème ligne de Métro + Ligne Aéroport Express) est la réponse performante, innovante et maîtrisée financièrement pour assurer la desserte de l’aérogare et de la zone aéroportuaire.

Cette ligne à haute fréquence utilisera les infrastructures de l’actuel tramway T2 pour relier l’aéroport en moins de 6 minutes. Elle offrira une correspondance à la 3ème ligne de métro et au T1 à la nouvelle station « Jean Maga ». En 2030, la 3ème ligne de métro combinée à la ligne Aéroport Express permettra de se rendre à l’aéroport Toulouse Blagnac depuis le centre-ville (gare Matabiau) en seulement 24 minutes.

Cela positionnera l’aéroport en 7ème position des temps de parcours centre-ville aéroport les plus attractifs sur 42 aéroports européens.

Vignette

Toulouse Aerospace Express incarne les ambitions du Projet Mobilités défini par Tisséo Collectivités à l’horizon 2025-2030 : optimiser le réseau structurant pour relier avec performance 60% des habitants et 70% des zones d’emploi de la grande agglomération toulousaine.

À l’issue du Débat Public, qui s’est tenu de septembre à décembre 2016, Tisséo Collectivités a étudié trois hypothèses de desserte du pôle aéronautique, prenant en compte les enjeux suivants :

  • Desservir les zones d’emplois d’une manière performante,
  • Optimiser le coût d’investissement de cette liaison aéroport <> centre-ville de Toulouse, 
  • Valoriser les infrastructures tramway existantes,
  • Diminuer les temps de parcours entre la gare Matabiau et l’aéroport

 

Vignette

 

La nouvelle station Jean Maga se trouvera entre Ancely et Servanty Airbus sur l’actuelle ligne de tramway T1.

Elle a été conçue comme un véritable pôle d’échanges facilitant et privilégiant une intermodalité performante au service des déplacements quotidiens. Son emplacement stratégique apportera une amélioration qualitative de l’ensemble des moyens de transports (3ème ligne de métro, tramway T1, voitures, modes doux) au bénéfice de tous les acteurs du territoire : habitants, chefs d’entreprises, commerçants, salariés, voyageurs.

À la station Jean Maga, des ascenseurs de grande capacité assureront le transfert des usagers depuis le quai du métro jusqu’au quai de la ligne Aéroport Express et de la station du tramway T1. Cette correspondance sera plus courte que celle existante entre la ligne A et la ligne B de la station Jean-Jaurès.

 

Vignette

UN PROJET DE TERRITOIRE

Le projet Toulouse Aerospace Express répond à 3 enjeux principaux

1. Desservir et relier les équipements et les pôles économiques majeurs de l’agglomération toulousaine

Améliorer le cadre de vie des habitants de l’agglomération en leur permettant de relier efficacement depuis leur domicile, les différents lieux de travail, de loisirs, santé.

Soutenir la productivité des entreprises en fluidifiant les échanges entre les acteurs économiques.

Préserver l’attractivité du territoire vis-à-vis des investisseurs.

Dans ce cadre, la desserte directe de trois pôles économiques est incontournable : Le pôle aéronautique situé au nord-ouest de l’agglomération, qui n’est pas intégralement desservi par une offre performante de transport collectif. Le quartier de la gare Matabiau qui va devenir un quartier d’affaires de niveau métropolitain grâce au projet « Toulouse Euro SudOuest21 », déclenché par l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV).Le sud-est de l’agglomération qui bénéficie d’un dynamisme important grâce aux projets d’aménagement sur le secteur de Montaudran avec « Toulouse Aerospace » et sur le secteur de Labège avec « Labège ENOVA ».

 

2. Répondre de manière efficace et capacitaire aux nouveaux besoins de déplacements

Favoriser l’accueil de nouveaux habitants et emplois sur la grande agglomération toulousaine en répondant à la moitié des 500 000 nouveaux déplacements attendus dès 2025. Pour cela, au-delà de la capacité de desserte d’une infrastructure à l’échelle de la grande agglomération (communes périphériques, connexions ferroviaires...), le projet devra s’articuler avec un projet de territoire qui favorisera le cadre de vie des quartiers traversés et l’accueil de nouveaux habitants dans le cœur d’agglomération.

La desserte de secteurs caractérisés par un potentiel de renouvellement urbain élevé devra ainsi être privilégiée. Les différentes composantes du projet de territoire (programmation urbaine, aménagement des espaces publics, organisation des équipements et services à la population, etc.) devront accompagner l’évolution des quartiers desservis.

 

3. Mailler le réseau de transport en commun

Toulouse Aerospace Express participera pleinement à la structuration d’un réseau de transport en commun connecté afin de faciliter d’une part, les déplacements transversaux (de faubourg à faubourg et de périphérie à périphérie) et d’autre part, de favoriser les déplacements convergents vers le cœur de la grande agglomération toulousaine. Toulouse Aerospace Express doit donc privilégier : Des connexions avec le réseau ferroviaire pour mieux desservir les villes moyennes et les différents bassins de mobilité.

Des correspondances avec les lignes du réseau de transport en commun urbain (lignes de métro A et B, tram, Linéo, Ceinture Sud, bus, etc.)Une amélioration de la desserte de la gare Matabiau et de l’aéroport Toulouse-Blagnac qui constituent les portes d’entrée de la grande agglomération toulousaine. Une articulation avec les réseaux de cars interurbains (réseau Arc-en-Ciel du Département, réseau régional, cars privés, etc.)Des possibilités de rabattement en voiture, à vélo ou à pied, depuis les territoires les moins bien desservis en transport en commun.

 

 

CHIFFRES CLÉS

Vignette

 

 

Le débat public

Dialogue

Les acteurs du projet

Conseil scientifique

FAQ