3ème ligne, avis favorable de la commission d’enquête !

09/03/2022
Print

3ème ligne, avis favorable de la commission d’enquête !

09/03/2022
un pouce levé sur fond bleu

Le rapport et les conclusions de la commission chargée de conduire l’enquête publique relative à la demande d’autorisation environnementale pour la 3e ligne de métro et la Ligne Aéroport Express ont été rendus publics par les services de l’Etat.

"Les conclusions de la commission confirment que la 3e ligne de métro est un projet à la hauteur des enjeux de protection de l’environnement." Je constate avec satisfaction que la commission estime que "le bilan avantage/inconvénient penche nettement en faveur du projet" et souligne "la réactivité, l’exhaustivité et le souci du porteur de projet de répondre à la totalité des interrogations soulevées par la commission, y compris pour des sujets n’entrant pas dans le strict cadre de l'enquête environnementale" précise Jean-Michel Lattes, Président de Tisséo Collectivités et de Tisséo Ingénierie.

La commission a donné un avis favorable à la demande d’autorisation environnementale, assorti de 9 réserves, qui traduisent pour la plupart des engagements pris par Tisséo, et de 5 recommandations.

Cet avis intervient à la suite d’une enquête publique qui s’est déroulée du 15 décembre 2021 au 28 janvier 2022 pendant laquelle 311 contributions ont été émises.
A l’issue de cette enquête, les commissaires enquêteurs ont produit de nombreuses questions relayant les contributions des participants à l’enquête publique dans un procès-verbal de synthèse qui a été adressé à Tisséo Collectivités.

Tisséo Collectivités a apporté des réponses détaillées à toutes les questions posées dans un mémoire de 140 pages, placé en annexe du rapport de la commission. Ces réponses ont été l’occasion de confirmer à la commission d’enquête l’ambition environnementale du projet de la 3ème ligne de métro.

Tisséo Collectivités s’engage à lever les 9 réserves formulées par la commission d’enquête et à poursuivre le projet en tenant compte des 5 recommandations.

L’arrêté d’autorisation environnementale, nécessaire pour réaliser les travaux de génie civil et pour effectuer des travaux de libération d’emprise est délivré par le préfet.
L’objectif est de démarrer les travaux de génie civil fin 2022.