Développement des services vélo

Depuis la LOM (Loi Orientation Mobilités) de 2019, Tisséo Collectivités, en tant qu’autorité organisatrice des mobilités, est dorénavant compétente pour organiser les services relatifs aux mobilités actives et contribuer à leur développement.

Coordonnateur du schéma directeur cyclable

Tisséo Collectivités, en partenariat avec les autorités et collectivités compétentes, est en charge de la coordination pour l’élaboration du schéma directeur cyclable d’agglomération. Une gouvernance collaborative a été mise en place, elle associe l’Etat, la Région, le Département, Toulouse Métropole, le Muretain Agglo, le Sicoval, le SITPRT, la Save au Touch et les Côteaux Bellevue.

Les objectifs du schéma directeur cyclable (sécurisation des déplacements à vélo, augmentation de la pratique du vélo tout en accompagnant les utilisateurs de ce mode) s’appuient sur 4 axes majeurs :

Nos premières mises en œuvre ont été la création de la « station V » à Labège et les services vélo sur le territoire Commute.

Dès juillet 2023, nous reprendrons et gérerons le service « VélôToulouse », le système de vélos en libre-service, actuellement piloté par Toulouse Métropole, et avec qui nous allons travailler, en collaboration, pour définir le nouveau cahier des charges. Notre Syndicat se rapprochera aussi des trois autres intercommunalités pour étudier le déploiement du service sur leurs territoires.

Des réseaux cyclables de différents niveaux vont être élaborés pour répondre aux besoins particuliers des usagers (desserte de zones économiques, loisirs, usage de proximité,…).

Ainsi, un niveau 1 appelé « REV » pour Réseau Express Vélo est constitué de 13 lignes représentant 370 km. Il assurera la desserte des zones économiques, des grands équipements d’agglomération. Il a pour vocation à être lisible, avec des itinéraires continus et une qualité de traitement des aménagements.

Le schéma directeur cyclable prévoit d’assurer la promotion de la pratique du vélo en mettant en oeuvre d’autres solutions, telles que :

  • Le déploiement de services de location vélos (à l’exemple de VéloToulouse ) pour les communes de la périphérie dont les mobilités actives sont les plus développées,
  • La création d’un service de location longue durée de vélos à assistance électrique, à l’échelle du territoire des quatre intercommunalités,
  • L’apport d’un soutien aux services visant des objectifs d’accompagnement et d’incitation aux pratiques cyclables : apprentissage en milieu scolaire et au sein des entreprises, ateliers d’auto-réparation.

Nos premières mises en œuvre ont été la création de la « station V » à Labège et les services vélo sur le territoire Commute.

Dès juillet 2023, nous reprendrons et gérerons le service « VélôToulouse », le système de vélos en libre-service, actuellement piloté par Toulouse Métropole, et avec qui nous allons travailler, en collaboration, pour définir le nouveau cahier des charges. Notre Syndicat se rapprochera aussi des trois autres intercommunalités pour étudier le déploiement du service sur leurs territoires.

L'édition du 2ème observatoire des pratiques cyclables est disponible !

Cet observatoire du schéma directeur cyclable d’agglomération livre, pour l’année 2021, un point d’étape sur la pratique du vélo.

Il est consultable ici : https://www.aua-toulouse.org/wp-content/uploads/2022/09/Observatoire_velo_Toulouse2022_4p.pdf

Télécharger